poiseuille


poiseuille

poiseuille [ pwazɶj ] n. m.
• 1961; de Poiseuille, n. pr.
Métrol. Ancienne unité de viscosité dynamique du système M. K. S. A. (symb.Pl), valant 1 pascal-seconde.

Poiseuille
(Jean-Louis Marie) (1799 - 1869) médecin et physicien français; connu pour ses études de la viscosité.
————————
Poiseuille
n. m. PHYS Unité de viscosité du système international, de symbole Pl (1 poiseuille = 1 pascal-seconde).

⇒POISEUILLE, subst. masc.
PHYS. Unité de viscosité dynamique dans le système international valant 10 poises (symb. Pl). Le poiseuille (Pl), (...) viscosité (dynamique) d'un fluide exerçant une force tangentielle de 1 N par m2 sur une surface plane solide indéfinie lorsque, dans le fluide en écoulement relatif permanent, le gradient de vitesse normal au plan est 1 m/s par mètre (A. PÉRARD, J. TERRIEN, Les Mesures phys., 1968, p.126).
Prononc.:[pwazoej]. Étymol. et Hist. 1961 (J.O., Lois et décrets, 20 mai, p.4590). Du nom du médecin et physicien fr. Jean-Louis Poiseuille (1799-1869), qui mena des recherches sur la viscosité des fluides.

poiseuille [pwazœj] n. m.
ÉTYM. Mil. XXe; du nom du physicien Poiseuille. → Poise.
Phys. Unité de viscosité dynamique dans le système international (abrév. : Pl). || La poise vaut 10−1 poiseuilles.
0 Les Hydrauliciens l'expriment (le coefficient de proportionnalité ou coefficient de viscosité) en « poises » c'est-à-dire en dynes × secondes par centimètre carré, ou en « poiseuilles », c'est-à-dire en « newtons » × secondes par mètre carré.
J. Larras, l'Hydraulique, p. 38.

Encyclopédie Universelle. 2012.